Home / énergie / Comment faire une étude d’autoconsommation solaire pour l’exploitant bovins lait

Comment faire une étude d’autoconsommation solaire pour l’exploitant bovins lait

étude autoconsommation solaire agricole

L’exploitation de vaches laitières est gourmande en énergie électrique. Tank à lait, eau chaude sanitaire et machine à traire sont les premiers postes auxquels on pense mais les techniques se développent et réclament toujours plus d’énergie. Quelles sont les étapes d’un calcul d’autoconsommation solaire en exploitation laitière.

Prérequis de l’étude d’autoconsommation

Tous les exploitants savent combien ils payent d’électricité chaque année mais ne savent pas toujours à combien est le tarif du KWh, voire même, le type d’abonnement souscrit pour l’exploitation. La première approche est donc celle-ci, identifier tous ces paramètres et vérifier s’il est possible de souscrire à une nouvelle offre d’électricité pour réduire le coût du KWh réseau.

On regardera également la consommation annuelle en électricité pour vérifier les ratios de consommation au nombre de bêtes. Une exploitation laitière dégage en général entre 450 et 550 KWh de consommation annuelle par vache laitière. Une consommation excessive doit pouvoir se vérifier et être travaillée en amont avant d’entamer une étude de faisabilité solaire.

D’autres investissements, des technologies utilisant l’énergie électrique sont peut être à l’étude. Il faudra se pencher alors sur la consommation d’un séchage en grange des fourrages, d’un tracteur électrique ou d’un robot repousse foin, en complément.

Campagne de mesures

L’étude s’appui sur une campagne de mesures de l’exploitation. Il existe de multiples façons de procéder. On peut travailler avec des pinces ampèremétriques, des capteurs optiques pour la télérelève, ou des tors de mesure couplé à un écocompteur par exemple. Les compteurs C4 permettent la relève des courbes de charges de manière plus aisée. Un tiers référencé a la possibilité de prélever les courbes de charges directement auprès d’Enedis. Il sera nécessaire de récupérer également les index de consommation.

A quoi servent les courbes de charges

Elles nous permettent de visualiser les puissances atteintes des consommations électriques de l’exploitation. C’est la base essentielle pour établir une étude d’autoconsommation solaire. C’est aussi au travers des courbes de charges qu’on va pouvoir définir le talon de consommation, qui servira en partie au calcul de l’autoconsommation.

La campagne de mesure se termine par la modélisation de la courbe de charge annuelle type.

Etude de productible solaire

Une fois le profil de consommation de l’exploitation obtenu, on s’emploie à déterminer un productible solaire en adéquation avec les consommations. Et on s’intéresse à toutes les configurations possibles. En exploitation laitière, les consommations électriques se font aux heures de traite bien souvent, ce qui correspond au début de matinée et à la fin de journée. En heure solaire, ce sont les orientations de toiture Est Ouest qui peuvent être favorisées, ou bien on se penchera vers de nouvelles technologies comme le tracker solaire.

On définit les paramètres d’implantation qui correspondent le mieux. La centrale solaire devra répondre à l’obtention des meilleurs taux d’autoconsommation possibles.

Calcul d’autoconsommation

La campagne de mesures et l’étude de productible solaire déterminent les taux d’autoconsommation qui nous occupent. En superposant les deux courbes obtenues, il nous est possible de définir le taux d’autoproduction. C’est le taux qui sert à mesurer la réduction d’énergie soutirée sur le site. Et le taux d’autoconsommation, qui est l’électricité solaire effectivement consommée sur place.

Le taux d’autoconsommation doit approcher les 100 % pour assurer une rentabilité de la centrale. L’analyse économique doit permettre idéalement de dégager un KWh propriétaire entre 5 et 6 cts/€. Un tarif alors immuable durant 25 ans, libre de toute augmentation du réseau.

Enfin, le retour sur investissement doit se trouver idéalement entre 7 et 9 ans.

 

N’hésitez pas à nous solliciter pour faire des études d’autoconsommation d’exploitations bovins lait. Nous sommes tiers référencé Enedis et pouvons travailler sur des compteurs C4 équipés en télérelève. Pour promouvoir l’autoconsommation solaire en exploitation agricole, nos études sont gratuites pour le moment.

Contact

 

Crédit photo Flickr 1

Voir également

Kit domestique autoconsommation solaire essonne prime Eco Logis 91

Photovoltaïque en Essonne

  Le solaire en Essonne bénéficie de primes à l’autoconsommation solaire. Notre offre Notre offre …